C’est le 27 mai 1890 que le 21 juillet devient la date officielle de la fête nationale belge

C’est en 1890 que le 21 juillet est devenu la date officielle de la Fête nationale belge. Mais quelle en est sa signification ?

C’est aussi un 21 juillet que le roi Albert II abdique en faveur de Philippe de Belgique. Philippe devient ainsi le deuxième roi des Belges à prêter le serment constitutionnel le jour de la Fête nationale.

À la suite de la révolution belge de 1830 qui mena à l’indépendance de la Belgique, le Congrès national décide que la Belgique devait être une monarchie constitutionnelle. Le 4 juin 1831, le Congrès appelle Léopold de Saxe-Cobourg-Gotha (par 153 voix sur 196), à devenir le premier roi des Belges. 

Le 17 juillet, le roi se rendit d’Angleterre à Calais par bateau puis en calèche par la plage de Dunkerque jusqu’à La Panne. Il se rendit ensuite à la place Royale de Bruxelles où il prêta serment le 21 juillet 1831 et devint ainsi le premier Roi des Belges.

C’est le 27 mai 1890 que le 21 juillet devient la date officielle de la fête nationale belge. Cette journée commémore le serment prêté par le premier roi des Belges, Léopold de Saxe-Cobourg, le 21 juillet 1831. Il a prêté serment de fidélité à la Constitution belge, élaborée par le Congrès national et reconnue le 7 février 1831, ainsi qu’aux lois belges. Ce serment marque la création d’une Belgique indépendante, sous le régime d’une monarchie constitutionnelle et parlementaire.

Dès ses débuts, la fête nationale est l’occasion d’arborer le drapeau belge sur les édifices publics.

C’est aussi un 21 juillet que le roi Albert II abdique en faveur de Philippe de Belgique. Philippe devient ainsi le deuxième roi des Belges à prêter le serment constitutionnel le jour de la Fête nationale.

Fête nationale Belge, drapeau Belgique

Pin It on Pinterest

Share This

Partager cette info

Partagez cet article dans le monde entier