Plus ancien et plus prestigieux de tous les prix littéraires, le Prix Goncourt récompense chaque année un auteur d’expression française

Plus ancien et plus prestigieux de tous les prix littéraires, le Prix Goncourt récompense chaque année un auteur d’expression française. Il fut créé par le testament d’Edmond de Goncourt en 1892. La Société littéraire des Goncourt, dite Académie Goncourt, est officiellement fondée en 1902 et le premier prix Goncourt proclamé le 21 décembre 1903. Conçu pour contrer l’Académie Française jugée trop académique et omnipotente, il reste le prix littéraire le plus convoité en France, en particulier parce qu’il assure à son auteur et son éditeur une promotion et des tirages importants. Son histoire est cependant émaillée de certaines anecdotes souvent cocasses qui lui confèrent son caractère exclusif.

L’inflation de la dotation, passée de 5000 francs à 10 euros

Les frères Goncourt avaient décidé qu’après leur mort, la vente de leurs biens servirait à placer un capital dont les intérêts reviendraient à l’Académie Goncourt. Ils pensaient pouvoir offrir une rente à vie de 6000 francs à dix auteurs méritants, en plus d’un prix annuel doté de 5000 francs. Mais arrive la Première Guerre mondiale, puis la création du franc Poincaré en 1928, qui engendrent l’effondrement du portefeuille de la société, car celui-ci comprenait des obligations d’Etat. En 1926, le prix ne vaut plus que 50 nouveaux francs. Aujourd’hui, ce montant a été actualisé à 10 euros. Un chèque que les lauréats font généralement encadrer !

Pin It on Pinterest

Share This

Partager cette info

Partagez cet article dans le monde entier