En avril, le printemps éclate de toute part et une des manifestations les plus exubérantes est l’éclosion des cerisiers du Japon dont la couleur rose intense illumine le paysage urbain.

En avril, le printemps éclate de toute part et une des manifestations les plus exubérantes est l’éclosion des cerisiers du Japon dont la couleur rose intense illumine le paysage urbain.

Au Japon, cet arbre appelé sakura est utilisé depuis des siècles comme métaphore pour souligner le caractère éphémère de la beauté mais aussi de la vie. Le sakura sert ainsi à expliquer l’important concept esthétique japonais qu’est le mono no aware, pouvant se traduire par « la sensibilité pour l’éphémère ».

Certains quartiers de Bruxelles sont réputés pour dévoiler cet élégant habit éphémère au printemps. Alors baladez-vous à Schaerbeek dans l’Avenue Emile Max, à Saint-Gilles au square Alfred Bouvier, à Etterbeek dans l’Avenue Jules Madou ou encore dans l’Abbaye de la Cambre à Ixelles. Sans manquer le spectacle à Woluwe Saint-Lambert, dans la bien nommée Avenue des Cerisiers, prolongée par la Place de Mai et l’Avenue de Mai, où les sakuras sont en pleine floraison.

Cerisier japonais

Pin It on Pinterest

Share This

Partager cette info

Partagez cet article dans le monde entier