Chocolat de Pâques: une tradition appréciée des petits et grands gourmands

La période de Pâques est désormais indissociable des œufs en chocolat qui font la joie des gourmands de tous âges. Une tradition que nos artisans chocolatiers honorent chaque année avec leurs créations aussi belles que savoureuses.

Œufs, poules, lapins, cloches… en chocolat de Pâques, sont tant de douceurs printanières que l’on « chasse » au jardin ou que l’on offre en cadeau à ceux que l’on aime.

La tradition des œufs de Pâques est née au XVIIIe siècle. Celle-ci voulait que l’on déguste des œufs de poule après la période de carême. C’était une manière de célébrer le renouveau et cela portait chance à la personne qui en recevait. L’idée des œufs en chocolat a suivi et, à notre plus grand bonheur, au XIXe siècle, les premiers moules ont permis d’installer durablement cette tradition gourmande.

Vitrines en fête et créations chocolatées

On ne vous l’apprend pas : la Belgique est réputée pour la qualité inégalable de son chocolat et la créativité de ses artisans chocolatiers. La Galerie Toison d’Or a l’immense plaisir d’héberger deux chocolatiers de prestige dont les vitrines généreusement décorées se font face.

Mary, depuis 1919

Passionnée de chocolat, en 1919, Mary Delluc crée la chocolaterie Mary sur la prestigieuse rue Royale. Très vite, la maison devient une référence. Fournisseur Breveté de la Cour de Belgique et artisan chocolatier fidèle à ses recettes d’origine, Mary conserve depuis soigneusement la liste de ses chocolats dans un livre d’or. Au-delà de la qualité des matières premières, l’extrême raffinement de Mary se reflète aussi dans la présentation de ses produits, des coffrets de chocolat jusqu’aux vitrines. Les écrins luxueux sont de véritables œuvres d’art réalisées à la main, souvent recouvertes de soie ou peintes. Les vitrines font l’objet d’une scénographie en harmonie avec les saisons et font la réputation de la Maison Mary parmi les amateurs de chocolats.

Pour Pâques, la Maison Mary expose un magnifique coq en chocolat noir, ainsi que ses coffrets colorés Kot-Kot et Coucou qui proposent une sélection variée de petits œufs en chocolat emballés individuellement.

Jean Neuhaus, inventeur de la praline belge

En 1857, la première boutique Neuhaus ouvre ses portes, dans la prestigieuse Galerie de la Reine, à Bruxelles. L’enseigne y gagne ses lettres de noblesse à l’origine de sa réputation actuelle.

En 1912, Jean Neuhaus Jr. Développe une idée originale de son grand-père pharmacien et remplace les médicaments par un délicieux chocolat fourré qu’il baptise « praline ».

Peu après, son épouse invente le ballotin, ce coffret élégant pour protéger et présenter les pralines d’une manière attrayante. Le ballotin devient alors une icône de la tradition du chocolat belge.

Pour Pâques, la Maison Nehaus propose une édition printanière limitée avec 5 saveurs infusées au miel, ainsi qu’une collection de boites et ballotins d’œufs de Pâques à déguster en famille ou à offrir à ceux et celles que l’on aime.